Comment décaper ses volets en bois ? Astuces et méthodes

Le décapage s’avère une étape incontournable avant d’appliquer un traitement sur les volets en bois dans le cadre de la rénovation de la maison. Krugen explique les différentes astuces pour réaliser facilement le décapage des volets en bois.

Essayer le sablage pour décaper les volets en bois

Le sablage consiste à utiliser le sable pour débarrasser le bois de la peinture ou du vernis. Le type de bois du volet et son état déterminent le choix du calibre des grains. La buse et le pulseur sont indispensables pour projeter à haute pression le sable et atteindre les parties difficiles d’accès des persiennes.

La méthode est efficace sur les surfaces résistantes et peut être utilisée sur les parties métalliques de la fenêtre. La surface décapée est prête à recevoir directement le traitement. L’aérogommage est une alternative à privilégier sur les surfaces tendres. Il est plus doux et permet de décaper les volets tout en préservant le bois.

Poncer vos volets en bois pour les décaper

Pour réussir le décapage des volets en bois, le ponçage est l’une des méthodes manuelles qu’il est possible d’essayer. Pour l’appliquer, il faut :

  • un masque de protection,
  • une ponceuse à patin ou à disque abrasif,
  • un papier abrasif.

On peut utiliser un papier abrasif à gros grains pour débarrasser le volet de sa peinture. Le grain moyen permet d’effectuer un ponçage plus fluide tandis que le grain fin offre une finition plus lisse, sans défaut. Pour atteindre les recoins du volet ou de la persienne, il faut positionner le disque sur la surface en observant une légère déclinaison.

A lire aussi :  Comment choisir sa plaque de cuisson à induction ?
Comment décaper ses volets en bois
Poncer ses volets en bois

Opter pour le décapage thermique de vos volets en bois

Il est nécessaire de suivre les conseils pour réussir à enlever le vernis ou la peinture de vos volets en bois. Cette matière est sensible à la chaleur, il faut la traiter avec précaution. Le décapage thermique mise sur un appareil qui pulse de l’air brûlant. Cette source de chaleur provoque le ramollissement de la peinture qui s’enlève avec une spatule. On place le décapeur thermique près du bois (10 cm environ) et utilise la spatule pour retirer les débris qui se rétrécirent sur la surface du volet en bois.

Tenter le décapage à la soude

Le décapage à soude est un moyen naturel qui consiste à utiliser la solution de soude comme produit décapant. La méthode fonctionne sur toutes les peintures. Pour un parfait résultat, il faut appliquer plusieurs fois le décapant pour atteindre toutes les couches. Le traitement à base de soude se fait avec une éponge qu’il faut immerger dans le décapant dilué ou pur. Si l’on peut, on trempe les fenêtres dans un bain chimique. On attend que le vernis craquelle et l’on récupère le volet pour le rincer.

Le prix du décapage d’un volet en bois

On peut confier le décapage des volets à un artisan. On réalise un devis gratuit pour choisir le prestataire qui cadre avec son budget. Le prix du décapage des volets en bois varie en fonction de la méthode utilisée et de la superficie.

Il faut prévoir 600 à 1000 euros pour le décapage classique d’un volet en bois plein. Le bain de solvant nécessite un budget compris entre 15 et 25 euros le mètre carré. Le décapage par l’aérogommage demande 45 à 65 euros le mètre carré. On choisit la méthode qui convient sur les plans pratiques et économiques pour ses volets en bois.

A lire aussi :  Comment transformer un lit en canapé ?

Laisser un commentaire