Comment donner plus de goût à une cuisine un peu fade ?

Il n’y a rien de plus désagréable et décevant qu’un plat sans saveur. Sans être un as aux fourneaux, il existe de nombreuses astuces qui vous permettent de donner du goût aux préparations culinaires. Voici une sélection de quelques idées les plus simples à réaliser pour préparer les mets les plus savoureux !

Ajouter des épices aux recettes

Les recettes qui manquent de saveur et de peps ont besoin de quelques pincées d’épices qui apportent de la profondeur aux plats. Il suffit de quelques pincées pour qu’une recette banale se transforme en plat savoureux et mémorable. On peut commander des épices orientales en ligne, ou opter pour des classiques comme le poivre, le paprika, la coriandre, le cumin, la cannelle…

Il est toujours conseillé de choisir des épices fraîches en raison de leur saveur beaucoup plus prononcée, à moudre au fur et à mesure de la préparation des plats. Les épices moulues ont tendance à perdre leur goût plus rapidement. Il ne faut alors pas hésiter à investir dans un moulin à épices. Il est également important de ne pas surcharger les plats en épices, car cela peut les rendre trop épicés et dominer les autres saveurs. Il faut commencer par ajouter une petite quantité d’épices aux plats, puis ajuster la quantité en fonction des goûts.

Attention, l’on aurait tendance à croire que les épices ne sont utilisées qu’avec les plats salés : il n’en est rien ! Elles peuvent aussi magnifier le goût des desserts comme la tarte à la citrouille ou encore certaines crèmes. Il ne faut pas hésiter à expérimenter avec différentes combinaisons d’épices pour trouver celles qui fonctionnent le mieux pour les plats.

On ne doit pas oublier non plus que les épices doivent être stockées correctement pour conserver leur saveur. Il est important de les conserver dans des récipients hermétiques à garder un endroit frais et sec. Il faut éviter de les stocker près de sources de chaleur ou de la lumière directe du soleil, car cela peut altérer leur saveur.

donner plus de goût à une cuisine avec les épices

Les herbes fraîches ou séchées contribuent à la saveur d’un plat

À part les épices, les herbes fraîches ou séchées sont aussi d’excellents alliés en cuisine pour donner aux plats un surplus de saveur. Lorsqu’elles sont fraîches, elles ont un goût plus prononcé, mais elles doivent être utilisées rapidement sous peine de se faner. Les herbes sèches sont plus pratiques vu qu’elles peuvent être stockées plus longtemps et sont disponibles sous la main à n’importe quelle période de l’année.

Lors de l’utilisation des herbes fraîches, il est important de les laver et de les essorer soigneusement dans un torchon avant de les incorporer aux plats. Il est recommandé de les utiliser pour rehausser les saveurs dans les plats frais tels que les salades, les sauces, les soupes et les viandes grillées. Les herbes séchées sont souvent utilisées dans les plats cuits, tels que :

  • les ragoûts,
  • les plats mijotés,
  • les marinades.

Les herbes ne conviennent pas à tous les plats. Il faut ainsi les choisir soigneusement en fonction de la recette. En effet, si le basilic accompagne parfaitement bien la tomate et les plats de pâtes, pour la viande comme l’agneau, le bœuf et le porc, il vaut mieux opter pour le romarin. Le persil est quant à lui excellent pour les sauces et les salades, tandis que l’aneth est parfait pour les plats de poisson. Il ne faut pas avoir peur de tester différentes herbes pour découvrir les combinaisons de saveurs qui fonctionnent le mieux pour les plats.

A lire aussi :  Comment intégrer des protéines à son alimentation pour une prise de masse rapide ?

Comme les épices, les herbes doivent également être stockées correctement pour préserver leur saveur. Les herbes fraîches doivent être rangées dans un récipient en plastique ou en verre, recouvertes d’un linge humide et stockées dans le réfrigérateur. Les herbes séchées peuvent être stockées dans des récipients hermétiques et rangées dans un endroit frais et sec, loin de la lumière directe du soleil et des sources de chaleur.

Faites rôtir les légumes !

Les légumes rôtis ont une saveur et une texture très agréables. En effet, la cuisson à haute température aide à la caramélisation des sucres naturels de légumes. Cela intensifie leur goût et leur confère une texture croquante et dorée.

Pour rôtir des légumes, il faut commencer par les couper en morceaux de taille similaire pour une cuisson uniforme. Les légumes racines tels que les carottes, les patates douces et les betteraves peuvent être coupés en dés. Les légumes verts tels que les brocolis et les asperges peuvent quant à eux être laissés en gros morceaux.

On préchauffe le four à 200-220 degrés Celsius. On étale ensuite les légumes sur une plaque de cuisson et on ajoute de l’huile d’olive, du sel, du poivre et des herbes au choix. On mélange bien pour enrober tous les légumes d’huile et d’assaisonnement. On place par la suite la plaque de cuisson au centre du four et on laisse cuire pendant 20-30 minutes, en remuant les légumes à mi-cuisson pour qu’ils soient dorés de tous les côtés.

Pour ajouter plus de saveur à vos légumes rôtis, il est possible d’y ajouter d’autres ingrédients tels que les aromates (ail, gingembre, oignons…), ou encore des champignons. Les noix, les graines et le fromage peuvent également être ajoutés pour plus de texture et de goût.

En plus d’être délicieux, les légumes rôtis sont aussi sains et nutritifs. Ils sont riches en fibres, en vitamines et en antioxydants, ce qui en fait un excellent choix pour un repas équilibré et sain.

légumes rôtis

Ne pas oublier d’ajouter une touche d’acidité

Il suffit parfois d’une petite touche d’acidité pour que les plats gagnent en goût et en complexité. L’acidité peut aussi être utilisée pour équilibrer les saveurs sucrées et salées, et peut ajouter une note rafraîchissante à des plats riches et lourds.

Il existe plusieurs façons d’ajouter de l’acidité aux plats. L’un des moyens les plus courants est de presser du jus de citron ou de lime sur des salades, des soupes, des sauces, des marinades et même aux boissons pour une touche rafraîchissante.

A lire aussi :  Apéritif : réalisez des mocktails à base de CBD

Les vinaigres sont également une excellente source d’acidité. Il est possible d’opter pour du vinaigre de vin rouge ou de vin blanc, du vinaigre balsamique ou du vinaigre de cidre pour ajouter de l’acidité aux préparations culinaires. Le vinaigre balsamique, en particulier, est connu pour sa saveur sucrée et acide qui est délicieuse dans les vinaigrettes, les sauces et les plats de viande.

Les agrumes et les vinaigres ne sont pas les seules sources d’acidité. Les aliments fermentés, tels que la choucroute, le kimchi et les cornichons, sont aussi une source d’acidité qui peut être utilisée pour ajouter de la saveur aux recettes. Les yaourts, le fromage de chèvre et la crème aigre sont aussi des ingrédients qui peuvent donner un petit twist.

Expérimenter avec les différents bouillons

Goûteux et pleins de saveurs, les bouillons permettent de donner une tout autre dimension aux plats les plus simples. En effet, ils peuvent être utilisés pour donner une base savoureuse aux soupes, aux sauces, aux ragoûts et même aux plats de riz ou de pâtes. Le bouillon de poulet est le plus utilisé, mais il existe de nombreuses autres options de bouillons, chacune ayant sa propre saveur distinctive. Le bouillon de légumes est une option végétarienne et peut être utilisé préparer des soupes et des ragoûts. Le bouillon de bœuf est quant à lui plus riche et plus robuste, et est idéal pour les plats réconfortants. Le bouillon de poisson est pour sa part une option délicieuse pour les plats de fruits de mer et les soupes exotiques.

Il existe aussi des bouillons aromatisés tels que le bouillon de champignons, le bouillon de miso et le bouillon de tomate. Ils sont pratiques pour les personnes qui n’ont pas le temps de faire mijoter leurs légumes et leurs os à moelle. Ces options offrent des saveurs plus complexes et ajoutent une touche d’originalité aux plats.

Il est également possible de préparer son propre bouillon maison. En utilisant des carcasses de poulet, de bœuf ou de poisson, il est facile de concocter un bouillon riche et savoureux qui peut être utilisé dans de nombreuses recettes. Cela a l’avantage de permettre de contrôler la quantité de sel et d’autres ingrédients, afin de personnaliser les saveurs selon les préférences.

Garnir les plats avec du croquant

La texture croquante est une manière très originale d’apporter plus de saveurs dans les recettes. Pour cela, il suffit d’ajouter des noix, des graines ou des croutons aux préparations culinaires. Dans les veloutés par exemple, l’ajout de quelques éclats de noisette, des graines de lin ou encore des amandes concassées est ainsi conseillé.

En plus d’apporter de la mâche, ces noix et graines ont des valeurs nutritives très intéressantes pour la santé. Les croutons peuvent être préparés en coupant du pain en petits cubes et en les faisant frire à la poêle avec un peu d’huile d’olive ou de beurre. On peut ajouter des herbes fraîches ou de l’ail haché pour plus de saveur.

Laisser un commentaire