Peut-on manger du surimi enceinte ?

Avec une consommation annuelle estimée à plus de 64 000 tonnes, la France représente le deuxième marché mondial de surimi derrière le Japon. C’est un produit de la mer que les Français apprécient énormément sans réellement connaître sa composition. De surcroît, le surimi se consomme froid, ce qui amène à se demander s’il ne présente pas de risques pour la santé de la femme enceinte. Krugen aide à savoir s’il est bon de manger du surimi enceinte.

Le surimi : un aliment cuit et pasteurisé sans danger pour la femme enceinte

Le surimi est une recette originaire du Japon. C’est un aliment transformé qui contient du poisson, du blanc d’œuf, du sucre, de l’huile de colza et la fécule de pomme de terre. Il contient également du paprika. C’est un extrait de ce légume qui confère sa couleur au surimi. Certains de ces produits que l’on retrouve dans les supermarchés contiennent des arômes naturels de crabe. La composition peut varier légèrement en fonction du fabricant, puisqu’il s’agit d’un produit transformé.

Quels que soient ses ingrédients, la production du surimi suit toutefois le même processus. L’aliment est cuit avant d’être pasteurisé soigneusement. Il est soumis à une température de cuisson allant jusqu’à 70 °C. Ce procédé permet d’éliminer les bactéries comme la listeria que pourrait abriter la chair des poissons crus utilisés dans la préparation. De ce fait, il est possible de manger du surimi enceinte, car il est plus sûr que les aliments crus comme les sushis.

manger du surimi pendant la grossesse
Manger du surimi pendant la grossesse

Les bienfaits et les risques du surimi pour la femme enceinte

Le surimi est un aliment très riche en protéine (2 g de protéines pour 20 g de surimi). En plus de cela, ses bâtonnets peuvent servir d’accompagnement dans plusieurs plats (salade, cake salé, gratin…). Il se présente donc comme une excellente alternative pour assurer un bon apport en protéine à la femme enceinte avec une alimentation légère.

A lire aussi :  Burrata enceinte : est-ce autorisé ?

En revanche, les risques de listériose ne sont pas complètement nuls avec le surimi. C’est pour cela qu’il est déconseillé d’en consommer quotidiennement. Ce produit a également d’autres limites. Il ne peut pas combler tous les besoins nutritionnels d’une femme enceinte. Le surimi est aussi un aliment qui contient une forte proportion de sel. Son excès est susceptible de provoquer la rétention d’eau ou l’hypertension. Cet aliment est aussi déconseillé aux femmes enceintes qui sont allergiques au blanc d’œuf.

Les recommandations liées à la consommation de surimi pendant une grossesse

Le surimi étant un produit issu de la transformation alimentaire, il est conseillé de faire attention à certains paramètres lors de son achat. Sur le marché, il existe des fabricants fiables qui mettent très peu d’additifs dans leur produit. Ils utilisent aussi une forte proportion de poisson contrairement à d’autres marques. Il est judicieux de se renseigner suffisamment sur le marché pour connaître les produits les plus fiables. Ces derniers doivent aussi être conformes aux normes de sécurité alimentaire en vigueur en Europe (norme NF V 45-068 2002 par exemple).

Il faut aussi vérifier la date de péremption du produit avant de le consommer. Les conditions de conservation sont aussi à respecter rigoureusement. La chaîne du froid ne doit pas être brisée avant la consommation du surimi. Il est recommandé de consommer le produit entièrement quelque temps après l’ouverture de son emballage. Pour manger du surimi enceinte, des précautions sont donc à prendre, mais sa consommation n’en est pas pour autant déconseillée.

A lire aussi :  Peut-on manger de la choucroute pendant la grossesse ?

Leave a Comment