Peut-on manger du parmesan enceinte ?

Pendant une grossesse, la consommation de nombreux fromages est interdite en raison des risques de contamination bactérienne (toxoplasmose, listériose) et fongique. Quand est-il du parmesan ? Découvrez les bienfaits et les risques de ce fromage pour une femme enceinte avec Krugen.

Le parmesan, un fromage dur sans risque pour une femme enceinte

Encore appelé Parmigiano-Reggiano, le parmesan est un fromage italien fabriqué à base de lait de vache non pasteurisé. Il s’agit d’un produit AOC (appellation d’origine contrôlée) qui est fabriqué exclusivement dans la région d’Émilie-Romagne. Le parmesan dispose aussi du label AOP (appellation d’origine protégée), mais il en existe de nombreux produits sur le marché.

Deux variétés de parmesan sont néanmoins reconnues officiellement. Il y a le « vrai » parmesan originaire de l’Italie, que l’on appelle encore le Parmigiano-Reggiano. Et il y a le parmesan « générique », qui est très répandu aux États-Unis ainsi que dans d’autres pays en dehors de l’Europe. Ce dernier peut être produit avec du lait non pasteurisé ou avec du lait pasteurisé.

Les deux variétés de parmesan sont des fromages à pâte dure. Leur fabrication est soumise à un processus de vieillissement qui dure au minimum 12 mois. Leur faible teneur en humidité les rend non propices au développement des agents pathogènes comme la listeria. C’est grâce à cela que le parmesan ne présente aucun risque pour la santé de la femme enceinte et de son bébé.

peut-on manger du parmesan pendant la grossesse
Parmesan pendant la grossesse

Les bienfaits du parmesan pour la femme enceinte

Manger du parmesan enceinte a des apports bénéfiques. Ce fromage est l’un des aliments nutritifs les plus sûrs pour la femme enceinte. En principe, le lait cru à partir duquel ce fromage est fabriqué est susceptible de transmettre la listériose. Plus sa maturation dure (entre 12 et 36 mois), plus le parmesan devient sain. En plus de cela, ce fromage est un aliment complet. Il est très riche en nutriments et possède particulièrement une forte teneur en calcium. Il garantit un apport optimal de ce minéral à l’organisme du bébé et à celui de la femme enceinte.

A lire aussi :  Manger des knacki enceinte : est-ce possible ?

Les spécialistes recommandent un apport en calcium d’au moins 1 000 mg par jour, même pendant la période d’allaitement. Or, 50 g de parmesan peut fournir jusqu’à 580 mg de ce minéral, ce qui couvre plus de la moitié des besoins quotidiens chez la femme enceinte. Une consommation régulière de ce fromage permet également de prévenir la diminution de la masse osseuse (ostéopénie) chez la future mère.

Les risques liés à la consommation excessive du parmesan pendant la grossesse

Le parmesan est l’un des fromages à pâte dure les plus caloriques. En moyenne, 100 g de parmesan contiennent 440 calories contre une moyenne de 380 calories pour les autres fromages de la même texture. Les calories ne présentent certes pas directement de danger pour la santé, mais une consommation excessive de parmesan peut provoquer la prise de poids. Les risques sont encore plus élevés si la femme enceinte ne dépense pas autant d’énergie qu’elle en consomme en une journée. Le bébé pourrait aussi grossir excessivement avant sa naissance. Cela rendrait l’accouchement un peu plus délicat.

Il est ainsi possible de manger du parmesan enceinte tout en restant modéré. Pour être certain d’adopter les bonnes habitudes alimentaires durant la grossesse, il est recommandé de prendre des conseils auprès d’un médecin ou d’un spécialiste.

Leave a Comment