Soins anti-âge : Chirurgie esthétique VS Médecine esthétique

Les différences entre la chirurgie esthétique et la médecine esthétique peuvent paraître floues. La plupart des chirurgiens esthétiques ont parfois recours à la médecine pour compléter leurs interventions. Dans les faits, ces deux pratiques semblent avoir les mêmes objectifs : rajeunir et embellir. Toutefois, les techniques utilisées sont différentes. Avec Krugen, découvrez les différences entre médecine esthétique et chirurgie esthétique.

Médecine esthétique et anti-âge

C’est l’ensemble des actes et des prescriptions qui visent à corriger un défaut physique sans intervention chirurgicale. Le Syndicat National des Médecins Esthétiques l’a défini comme : « l’ensemble des prescriptions et des actes visant à prévenir, améliorer ou corriger les aspects inesthétiques ou jugés comme tels par l’intéressé, en particulier les conséquences du vieillissement physiologique, et ce, grâce à une approche pluridisciplinaire ». Ils comprennent entre autres :

  • les injections de toxine botulique,
  • les injections d’acide hyaluronique,
  • la mésothérapie,
  • les stimulations dermoépidermiques et les exfoliations (dermabrasions… peelings),
  • les traitements d’hyper-pilosité,
  • les greffes capillaires pour le traitement de la calvitie.

Ce type de médecine s’adresse donc aux patients à la recherche de techniques médicales douces qui se limitent aux tissus superficiels. Cette pratique convient parfaitement à tous ceux qui souhaitent contourner l’anesthésie générale qui résulte d’une intervention chirurgicale. Elle permet un traitement des rides avec un traitement réversible et temporaire.

Pour conserver les résultats, les actes de médecine esthétique doivent être renouvelés à une certaine fréquence. Cette solution est considérée comme une médecine anti-âge puisqu’elle se base sur le bien-être et la prévention. Elle agit aussi bien sur le plan externe qu’interne. C’est une solution pratique qui aide de nombreuses personnes à vieillir en bonne santé tout en conservant une belle image corporelle.

A lire aussi :  Médecine esthétique : voici ces 4 raisons pour lesquelles l’envisager !

Chirurgie esthétique ou correction d’un défaut physique par intervention chirurgicale

C’est l’ensemble des interventions esthétiques de rajeunissement ou d’embellissement du visage ou de la silhouette. On la pratique de manière occasionnelle pour régler un problème précis (améliorer une silhouette, transformer un nez disgracieux ou recoller une oreille, etc.).

Une opération de reconstruction peut dans une certaine mesure être considérée comme une chirurgie esthétique, mais elle concerne uniquement la correction d’une séquelle ou d’une malformation. Pour la correction de défauts physiques relatifs aux dents, le traitement invisalign apparaît comme une excellente alternative aux appareils dentaires classiques. Il permet de redresser les dents et d’embellir le sourire. Vous pouvez en savoir plus à propos d’invisalign en consultant les avis sur internet. Parmi les autres opérations de chirurgie esthétique, on peut citer :

  • la chirurgie dentaire,
  • la chirurgie visage,
  • la liposuccion double menton,
  • la chirurgie mammaire,
  • la chirurgie des fessiers.

Cette pratique permet de corriger les défauts importants que la médecine esthétique ne parvient pas à réparer. Les résultats de ce type d’opération sont généralement radicaux. Le lifting par exemple permet d’éliminer les rides profondes et offre un effet de rajeunissement qui peut durer jusqu’à 10 ans après l’intervention. C’est tout le contraire des actes de médecine esthétique comme l’injection de toxine botulique qui doivent se faire régulièrement.

Quelles sont les différences entre chirurgie esthétique et médecine esthétique ?

La définition de ces deux solutions montre déjà à quel point elles sont différentes. La chirurgie esthétique nécessite très souvent une convalescence post opératoire. Quant à la médecine esthétique, elle s’adresse plus à des patients qui recherchent des techniques médicales moins invasives. Ces interventions se pratiquent sans anesthésie générale et peuvent se faire dans un cabinet. Il n’y a pas de période de convalescence. Toutefois, la médecine esthétique ne peut pas remplacer la chirurgie esthétique.

A lire aussi :  Tatouage hirondelle : signification, histoire et idées

Les actes à visée esthétique réalisée chez un médecin anti-âge n’ont pas pour vocation de modifier profondément l’apparence physique comme le fait la chirurgie esthétique. Elles permettent simplement d’atténuer le relâchement, les rides ou encore l’air fatigué. Dans la plupart des cas, après une intervention en cabinet, il est tout à fait possible de reprendre ses activités.

Considérées comme plus « douces », la médecine esthétique et les problématiques qu’elle traite (tâches, rides, perte d’éclat, relâchement, etc.) sont communes à de nombreux individus. Quant à la chirurgie esthétique, elle est le plus souvent liée à des complexes très personnels et précis.

La chirurgie esthétique implique une anesthésie (locale ou générale) et s’inscrit dans un processus beaucoup plus long qui requiert généralement des soins post-opératoires, du repos, et un certain temps de cicatrisation.

Solutions de rajeunissement et d’embellissement : choisir selon les besoins

En médecine comme dans tout autre domaine, seule une indication justifiée peut garantir des résultats satisfaisants. Bien que la médecine et la chirurgie esthétiques aient le même dessin (rajeunir ou embellir) le choix revient aux professionnels de déterminer si un cas nécessite une pratique ou une autre.

Les actes indiqués pour une certaine catégorie de patients ne le sont pas forcément pour d’autres. Une bonne indication et un diagnostic précis sont les principaux paramètres qui déterminent le meilleur choix et un meilleur résultat. L’objectif doit être la recherche d’un résultat qui respecte l’harmonie naturelle d’une silhouette et la personnalité d’un visage.

Laisser un commentaire