Manger du boudin noir enceinte : est-ce possible ?

La grossesse est une période sensible où la femme enceinte doit veiller à son alimentation. Certains aliments sont recommandés pendant que d’autres sont déconseillés. Bien que les charcuteries soient le plus souvent interdites, le boudin noir peut être consommé sans danger. Lafota vous évoque les aliments à manger pendant la grossesse, les bienfaits et les risques liés à la consommation du boudin en cette période sensible. Vous découvrirez aussi comment le préparer pour bénéficier de ses avantages.

Quels aliments manger pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, l’alimentation doit être saine et équilibrée. Les aliments d’une femme enceinte doivent être riches en fer, magnésium, calcium, sélénium, iode.

Ces éléments sont en effet indispensables pour le développement du fœtus. En cela, les fruits et légumes doivent par exemple constituer la moitié des aliments à manger quotidiennement. Les aliments à grains entiers, notamment les produits céréaliers, doivent aussi occuper le quart des repas de la future maman. Ils lui procurent de l’énergie et contiennent de nombreux minéraux et vitamines. Il est suggéré la consommation d’aliments d’origine végétale riches en protéines. Quant aux lipides, deux différentes huiles (olive et colza) sont aussi recommandées.

Les poissons sont considérés comme sans danger pour une femme enceinte. Il faut toutefois faire attention à ceux contenant du mercure. La charcuterie est également à éviter.

Bienfaits du boudin noir pendant la grossesse

Bien qu’appartenant à la famille des charcuteries, le boudin noir peut être consommé pendant la grossesse. Cette viande constitue en effet une bonne source de protéines, nécessaires à la formation des tissus de l’utérus. Leur consommation permet de stabiliser l’apport de ce nutriment dans l’organisme. Cette charcuterie est également très riche en fer.

A lire aussi :  Manger des crevettes cuites enceinte : est-ce possible ?

Consommer du boudin noir facilite donc la croissance du placenta, le développement du fœtus et la prévention de l’anémie. Ce mélange de viande, de graisse et de sang de porc possède en plus une faible teneur en sel. Cela en fait un aliment particulièrement adapté pour la femme en période de grossesse. Cette charcuterie constitue enfin une excellente source de magnésium, calcium, zinc et potassium.

Risques liés à la consommation du boudin noir pendant la grossesse

Indépendamment de ses bienfaits pour la future mère et son bébé, consommer du boudin noir présente quelques inconvénients à connaître. En effet, sa forte teneur en vitamine A peut porter préjudice au cerveau du fœtus. Lorsque la charcuterie est mal cuite, la femme enceinte est exposée à la toxoplasmose et à la listériose.

La toxoplasmose est une infection parasitaire qui peut porter préjudice à la santé de l’enfant. Manger du boudin noir mal cuit pour une femme enceinte peut en effet entraîner une toxoplasmose congénitale chez le bébé. La listériose est quant à elle une infection bactérienne qui entraîne parfois des infections néonatales ou un accouchement prématuré.

C’est pourquoi il est conseillé de consommer du boudin noir avec modération. Leur cuisson doit également durer au moins 30 minutes et dépasser une température de 70 °C. Cela permet d’éliminer les bactéries à l’origine de certaines maladies, comme la listeria monocytogenes. Vous la faites cuire ou griller à la poêle pour le consommer de la meilleure manière qu’il soit. Vous devez également choisir du boudin noir sous vide et de fabrication industrielle en cette période de grossesse.

A lire aussi :  Manger du pesto pendant la grossesse : est-ce possible ?

Laisser un commentaire