Le comté enceinte : est-ce un fromage autorisé pendant la grossesse ?

Une femme enceinte a certaines envies alimentaires, comme manger du fromage. Pour sa santé et celle de l’enfant à naître, elle doit faire attention à ces aliments pour ne pas contracter certaines maladies (listériose, toxoplasmose…). Habituée à manger des fromages, il sera difficile pour une femme de s’en passer étant enceinte. Krugen aide à savoir si la femme enceinte peut consommer du fromage, notamment le comté, sans risque pour le bébé et sa santé.

Le comté, un fromage plein de bienfaits nutritionnels

Provenant du massif du Jura, le lait cru servant à la préparation du comté est produit par des vaches de races Montbéliarde et Simmental françaises. Pour obtenir ce fromage à pâte pressée cuite, le caillé est cuit. Les grains de caillé sont ensuite mis dans des moules et pressés pendant 6 heures au minimum. L’affinage en cave du comté dure au moins 4 mois qui s’étend souvent à 24 mois, voire 36 mois, ce qui donne un goût plus corsé au fromage.

Il est intéressant de savoir que le comté possède plusieurs vertus nutritionnelles. Ce fromage apporte au consommateur 26,7 g de protéines pour 100 g. Le comté contient aussi des lipides, du calcium (993 mg/100 g), du magnésium, beaucoup de phosphore, de la vitamine A… Il s’agit d’une valeur sûre pour couvrir les besoins d’une femme enceinte. Cette dernière peut-elle toutefois manger du comté sans risques ?

Le comté pendant la grossesse, est-ce possible ?
Comté

Le comté, un fromage autorisé pendant la grossesse

La fabrication du comté explique pourquoi ce fromage peut être consommé par les femmes enceintes. En effet, il fait partie de la famille des fromages à pâte pressée cuite. Certes, le lait cru n’est pas recommandé pendant la grossesse, car il peut contenir des bactéries à l’origine de la toxoplasmose et de la listériose, deux maladies dangereuses pour le développement du fœtus. Ce risque est cependant éliminé dans le comté, car le fromage est affiné durant des mois, et a perdu de son humidité durant la cuisson.

A lire aussi :  Manger des crevettes cuites enceinte : est-ce possible ?

Le milieu sec est peu favorable au développement d’une bactérie (par exemple la listeria). Une femme peut donc consommer du comté enceinte pour profiter des nombreux bienfaits nutritionnels de ce fromage. Il est conseillé à une femme enceinte de manger 1 fromage par jour et 2 à 3 produits laitiers frais. Cette dernière peut donc intégrer dans son alimentation le comté dont le lait est chauffé à une température d’au moins 53 °C pendant au moins 30 minutes. Cela donnera ainsi une pâte sèche permettant au comté de se conserver dans le temps.

comté enceinte
Manger du comté pendant la grossesse

Manger du comté enceinte : éviter la toxoplasmose et la listériose

Il est certes permis de manger du comté pendant la grossesse, mais les fromages à base de lait cru ne sont pas autorisés. Ils peuvent contenir des gemmes responsables de la toxoplasmose et de la listériose. Durant la grossesse, il faut ainsi arrêter de manger des fromages au lait cru, à croûte fleurie et à pâte persillée.

Les fromages à pâte pressée cuite, les fromages fondus, les fromages au lait pasteurisé ou encore les fromages à tartiner sont un meilleur choix. Il est conseillé d’enlever la croûte de tous les fromages avant d’être consommés. De plus, pour ne prendre aucun risque et varier, l’idéal est de faire cuire les fromages pendant 30 minutes à 70 °C au minimum.

Leave a Comment