Burrata enceinte : est-ce autorisé ?

Lorsqu’on est enceinte, il est primordial d’adopter une bonne alimentation pour enrichir le lait maternel, prévenir les risques d’accouchement prématuré et de prééclampsie. Dans ce contexte, certains fromages sont à proscrire chez la femme enceinte. La burrata fait-elle partie des aliments à risque ? Quelles précautions prendre pour éviter les surprises désagréables ? Krugen vous donne des éléments de réponse.

La burrata, un fromage onctueux

D’origine italienne et plus précisément des Pouilles, la burrata est un fromage frais qui est fabriqué à partir de la mozzarella. Tout comme la mozzarella, la burrata présente un aspect très onctueux. Ce fromage à pâte filée s’obtient après avoir farci les restes de mozzarella dans une crème fraîche. L’intérieur de la burrata est caractérisé par une texture très crémeuse et un goût absolument délicieux. Source de calcium, ce fromage se révèle bénéfique pour la santé des os. La burrata est toutefois un aliment à consommer avec modération puisqu’elle contient 24 % de matière grasse et très peu de glucides.

La burrata peut être obtenue avec du lait de vache ou du lait de bufflonne. Pour la réalisation de la burrata, le lait peut être cru ou pasteurisé. Ce fromage se fabrique avec de l’eau chauffée à une température de 90 °C. Comme d’autres fromages, la burrata peut présenter des risques d’intoxication alimentaire plus ou moins sévères.

burrata pendant la grossesse, est-ce possible ?
Burrata pendant la grossesse

Consommer la burrata enceinte avec précaution

Le fromage est un aliment riche en calcium et en protéines. Ces nutriments peuvent contribuer à la formation des os, des muscles, des ongles et des cheveux chez le bébé. La consommation de cet aliment peut également participer à la préservation de ses os chez la femme enceinte. Il n’est cependant pas conseillé de consommer n’importe quelle burrata pour une femme enceinte. Il faudra notamment prendre en compte un certain nombre de critères.

A lire aussi :  Manger du boudin noir enceinte : est-ce possible ?

Pour une femme enceinte, il est primordial de privilégier la consommation d’une burrata fabriquée au lait pasteurisé. Ce fromage doit aussi être conforme au respect de la chaîne de froid et consommer dans un délai restreint. Dans les produits laitiers, le développement des germes s’observe lorsque la chaîne de froid est rompue. La burrata reste un fromage sensible et sa durée de conservation est en général courte. Pour éviter certains désagréments, ce fromage est déconseillé aux femmes enceintes lorsque la date limite de consommation est excédée.

burrata enceinte
Burrata

Burrata au lait non pasteurisé : les risques chez la femme enceinte

Dans de mauvaises conditions de fabrication, d’hygiène ou de conservation, la burrata expose les femmes enceintes à des infections d’origine alimentaire. Une burrata de ce type peut contenir de la listéria, une bactérie à l’origine de la listériose. À titre d’information, cette maladie est une infection dangereuse dont les symptômes sont similaires à ceux de la grippe. Chez la femme enceinte, la listéria peut provoquer une infection néonatale grave, un avortement ou un accouchement prématuré.

Pour éviter ces désagréments, il est recommandé de prioriser la consommation d’une burrata de fabrication industrielle pour une femme enceinte au détriment de celle artisanale. Même certaines burratas de fabrication artisanale sont à base de lait pasteurisé, cela n’exclut pas la présence des micro-organismes. En d’autres termes, il est capital de privilégier des produits laitiers de plus en plus qualitatifs.

Leave a Comment