Les spécialités culinaires d’Aix-en-Provence à déguster lors d’un séjour dans le sud

La région d’Aix-en-Provence est très riche en matière de gastronomie. Les personnes en visite dans cette partie de la France n’auront que l’embarras de choix face à toutes les spécialités aussi savoureuses les unes que les autres qui sont présentées aux voyageurs de passage. Cependant, il y a certains plats et confiseries qu’il faille à tout prix goûter parmi elles, car elles sont les plus emblématiques. Voici quelques exemples de ces spécialités d’Aix-en-Provence à ne pas rater au cours d’un séjour dans le sud.

La soupe au pistou, un grand classique d’Aix-en-Provence

La soupe au pistou est l’un des aliments de base d’Aix-en-Provence. Il s’agit d’une soupe copieuse et savoureuse dont les origines remontent au 18e siècle. Aujourd’hui, les ingrédients utilisés pour la préparation de la soupe au pistou varient en fonction des régions. Cette recette est aussi modernisée grâce à l’ajout de certains ingrédients. Toutefois, à l’origine, les paysans et les fermiers réalisaient la soupe au pistou avec les ingrédients qu’ils pouvaient facilement trouver. Ainsi, ce plat délicieux était préparé avec des légumes d’été (haricots blancs, verts et rouges, tomates, etc.) et de petites pâtes. Elle est servie ensuite avec du pistou accompagné d’huile d’olive et d’un mélange pilé de persil et d’ail.

La soupe au pistou est un plat estival très savoureux qui peut être mangé chaud comme froid. Elle s’accorde avec plusieurs aliments. On peut ainsi déguster cette préparation avec des fromages et du pain. En termes de boissons d’accompagnement, le vin constitue le meilleur choix. À Aix-en-Provence, la soupe au pistou se déguste le plus souvent avec du vin rosé frais. Ce vin renforce les saveurs du plat.

les calissons d'Aix

Les calissons, une sucrerie bien connue d’Aix-en-Provence

Les calissons font partie des confiseries les plus emblématiques d’Aix-en-Provence. C’est une sucrerie raffinée, à la texture moelleuse et au goût d’amande qui existe depuis plusieurs siècles. Les calissons sont faits à base d’amandes broyées et de pâte de melons confits, le tout enroulé de glace royale. Ce sont des sucreries qui sont reconnaissables à leur forme de losange.

Selon la légende, les calissons d’Aix-en-Provence ont été créés par le confiseur du roi René d’Anjou pour célébrer les noces de ce dernier avec Jeanne de Laval. Toujours d’après l’histoire, le célèbre cuisinier se serait inspiré d’une friandise de l’antiquité. Cette pâtisserie très nutritive était à base d’amande et de miel. Les populations en consommaient jadis pour se protéger contre le choléra et la peste.

A lire aussi :  Pourquoi manger de la glace avec un cornet parfum cookie ?

Comme cette friandise, les calissons sont fabriqués et continuent d’être fabriqués de manière artisanale. Les créations du confiseur royal sont aujourd’hui soumises à une Indication Géographique Protégée (IGP). Les voyageurs de passage doivent sans plus tarder découvrir les calissons d’Aix et leur saveur unique issue d’une recette provençale traditionnelle.

Goûter la tapenade d’olives lors d’un séjour à Aix-en-Provence

La tapenade d’olives est une recette provençale inventée à Marseille en 1880. Elle est réalisée avec :

  • des olives vertes ou noires,
  • des filets d’anchois,
  • des câpres,
  • de l’ail,
  • de l’huile d’olive.

Ce condiment se déguste avec du pain, de la tarte, du poisson ou des légumes. Il a principalement le goût de l’olive avec laquelle il est préparé. Les filets d’anchois et les câpres ajoutés à la recette lui confèrent son goût salé et sa couleur foncée.

La tapenade d’olives constitue une bonne source de minéraux. Elle est riche en potassium, en magnésium et en phosphore. Le potassium permet par exemple de combattre l’hypertension artérielle. Cette recette regorge aussi d’une forte quantité d’acides gras insaturés. Une consommation régulière d’acides gras mono-insaturés permet de réduire les risques de maladie cardio-vasculaire en diminuant le taux de mauvais cholestérol. Elle réduit par ailleurs le risque de développer une athérosclérose en augmentant en revanche le taux de bon cholestérol dans le sang.

La tapenade d’olives dispose aussi d’un pouvoir antioxydant. Elle permet ainsi de combattre les radicaux libres responsables du vieillissement des tissus et des pathologies connexes. Cette recette constitue aussi une excellente source de fibres et de vitamines B et E.

La recette de la daube provençale

La daube provençale est un ragoût qui se réalise avec du bœuf mariné pendant toute une journée dans un bouquet garni composé de vin rouge et d’aromates. La viande ainsi marinée est ensuite mijotée avec des carottes et des petits oignons. Certaines variantes de daube sont aussi préparées avec du vin blanc, du mouton, du taureau ou du veau. Il faut alors les différencier de la version originale provençale qui est à base de bœuf et de vin rouge.

A lire aussi :  À quoi reconnaît-on une viande de qualité ?

À l’origine, ce plat traditionnel était préparé dans une daubière. Cette dernière est un bocal en terre cuite équipé d’un couvercle qui permet de cuire à l’étouffée. Cette technique de cuisson permet de rendre la viande tendre et moelleuse. D’après l’histoire culinaire de la France, la daube provençale a été inventée au 19e siècle. La daube provençale peut être accompagnée avec des pâtes, à savoir des macaronis ou des coquillettes. Il est aussi possible de le servir avec des pommes de terre. En ce qui concerne les boissons, il est recommandé de savourer la daube provençale avec idéalement le même vin rouge utilisé pour la marinade de la viande de bœuf.

daube provençale recette Provence

Le vin, une spécialité d’Aix-en-Provence

On ne peut parler de spécialités d’Aix-en-Provence sans évoquer le vin. Cette boisson fait partie intégrante de la gastronomie provençale. Par ailleurs, la région abrite de nombreux vignobles. Des vins de qualité sont fabriqués à Aix-en-Provence. Rouges, rosés ou blancs, ils sont sensuels tandis que leurs saveurs sont uniques et exceptionnelles. Parmi les vins d’Aix-en-Provence, il y a par exemple les vins des coteaux d’Aix-en-Provence. Ils font partie des vins les plus délicieux disponibles. Ils constituent de véritables délices pour les sens. Ils sont fabriqués avec des ingrédients frais et saisonniers. Les vins des coteaux d’Aix-en-Provence ont ainsi des goûts rafraîchissants avec des notes de fruits.

Ces vins s’accordent avec de nombreux plats. Les vins blancs des coteaux d’Aix-en-Provence sont par exemple parfaits pour accompagner des plats à base de poissons et autres fruits de mer. Les rouges sont quant à eux d’excellents choix pour l’accompagnement des plats de viande tels que le ragoût de bœuf. Les vins de couleurs rosés peuvent de leur côté accompagner les légumes grillés, les salades et certains plats épicés comme les tacos et les currys.

Laisser un commentaire