Manger du pesto pendant la grossesse : est-ce possible ?

Avoir une bonne alimentation pendant la grossesse est bénéfique non seulement pour la santé de la mère, mais aussi pour la croissance du fœtus. Il est effet important pour une future maman de faire attention à ce qu’elle mange. Si certains aliments sont recommandés durant la grossesse, d’autres par contre sont vivement déconseillés par les professionnels. Le pesto est-il un aliment recommandé pour une femme enceinte ? Krugen donne des précisions dans cet article.

Les différents aliments consommés pendant la grossesse

Pour la bonne croissance et la vitalité de son bébé, une future maman doit suivre un régime alimentaire bien défini tout au long de la grossesse. Le choix des aliments adapté permet à la future maman d’être en forme et en bonne santé. Pendant la grossesse, une femme enceinte peut manger différents aliments dans des proportions fractionnées sur 4 à 5 fois par jour, en évitant les excès. Son alimentation peut-être constituée de :

  • viandes,
  • poissons,
  • légumes,
  • fruits,
  • légumineuses,
  • produits laitiers,
  • matières grasses.

Un apport en vitamine B9 est très bénéfique au début de la grossesse. Il faudra aussi ne pas consommer d’alcool et privilégier les aliments qui apportent des nutriments et des vitamines. Les repas pendant la grossesse doivent être aussi riches en magnésium, en fer, en iode et en silicium.

Manger du Pesto pendant la grossesse

Sauce pesto : bienfaits et risque durant la grossesse

Véritable fierté de la cuisine italienne, cette sauce est l’un des aliments les plus appréciés des consommateurs. Elle est peut-être consommée sans danger par la femme enceinte tant qu’on n’en abuse pas. Le pesto est généralement composé de basilic, d’ail, de pignons, de fromage et d’huile d’olive. Cette sauce contient donc plusieurs éléments qui sont bons pour la santé du fœtus et de la mère. Cette sauce est riche en vitamines (B9, E, B6, B1, D, et B2).

A lire aussi :  Manger de la panna cotta enceinte : est-ce possible ?

Manger du pesto offre un riche apport en protéines et en vitamine minérales. Ce sont des nutriments idéals pour le bon développement du bébé. Manger du pesto permet aussi à la future maman de faire le plein d’énergie. Malgré ses nombreux avantages, la consommation abusive de cette sauce italienne peut néanmoins entraîner certaines complications pour une femme enceinte et son bébé. Il est recommandé de consulter son médecin pour se renseigner sur la bonne fréquence à laquelle il est préférable de manger du pesto au cours de la grossesse. C’est une mesure de prévention.

Comment bien préparer du pesto ?

Il est possible d’acheter directement du pesto en magasin. Pour plus de précautions, l’idéal est de le faire maison. Pour préparer cette délicieuse chez soi, il faut :

  • 40 g des feuilles de basilic frais,
  • 55 g de pignons de pin (nature ou grillés),
  • 50 g de parmesan râpé,
  • 1 gousse d’ail,
  • de l’huile d’olive,
  • du jus de citron,
  • du sel du poivre.

La préparation est très simple. Il faut en premier lieu mixer le basilic (après avoir correctement lavé les feuilles), l’ail et les pignons dans un blender ou à l’aide d’un pilon et un mortier. On ajoute ensuite l’huile d’olive, le parmesan, le jus de citron. On mixe encore l’ensemble quelques secondes puis on ajoute du sel et du poivre en fonction des goûts de chacun. Pour une sauce verte fait maison, il faut privilégier le fromage fort ou le vieux fromage. Le pesto se conserve dans le réfrigérateur avec une couche d’huile d’olive pour le protéger de l’oxygène. Attention toutefois à le consommer rapidement.

A lire aussi :  Manger des crevettes cuites enceinte : est-ce possible ?

Les femmes enceintes peuvent donc consommer du pesto pendant leur grossesse, avec modération, comme chaque aliment.

Laisser un commentaire